Une histoire de pénalties et de fair-play

13 mars 2016 - 18:00

Le coach parti se ressourcer sous les tropiques c’est Jérôme qui avait les clés du camion pour former l’équipe ce matin ( Daniel ayant lui les clés du stade et de la buvette).Les consignes étaient de se faire plaisir et du plaisir il y en eu..14 joueurs étaient présents tous motivés comme des écureuils sortant de leur hibernation et cherchant quelques noisettes à se mettre sous la dent.

Les locaux débutent face au vent et pour gommer cet inconvénient essaient de poser le ballon. A la fin du premier quart d’heure Micka déporté sur le côté droit voit son tir (du droit) filer au dessus de la transversale. Le coup de chaud passé les visiteurs montrent le bout de leurs chaussures à leur tour et s’en viennent titiller Gérald qui a laissé sa mobylette à l’entrée du stade pour la surveiller Clin d'oeilInnocentMalgré quelques situations dangereuses aux 20 mètres il n’est pas inquiété, les attaquants Blérancourtois n’ayant pas bien réglé leurs mires. Les Prémontrés sont loin d’abdiquer et amorcent quelques bons mouvements par Éric, Micka, Florent et Jérôme qui appuient les attaquants James et Didier.

Thierry tient bien ses collègues défenseurs - Gwénael, Cédric et Cédric - et se frise les moustaches par des interventions très efficaces. Coup du sort à la 32ème puisque Zacharie officiant au centre siffle un péno contre les locaux. Généreux pour les uns, logique pour les autres, quoiqu’il en soit le tir est transformé par l’avant centre qui ne s’est pas fait prier.. Frustrés les rouges et noirs repartent à l’attaque mais le score reste inchangé jusqu’à la mi-temps.

A la reprise Laurent et Michel ont fait leur apparition sur le terrain bien décidés, grâce au vent, à faire mordre la poussière aux visiteurs. Il ne faut pas longtemps pour que Micka, sur son côté gauche centre au deuxième poteau et trouve Éric qui, de la tête, aide le ballon à renter dans le but (67ème). Égalisation méritée. S’ensuit une domination locale et sur une attaque « rapidement » menée, Jérôme est « bousculé » par le gardien qui n’en peut mais…Penalty décide l’arbitre; conciliabules, contestations, sortie du terrain, retour sur le terrain, la grosse rigolade quoi!!SourireSourireLangue tirée. Thierry qui s’est désigné, se charge de la transformation du tir au but et glisse le ballon à l’extérieur ce qui calme les esprits des uns et des autres. Même situation de l’autre côté du terrain quelques minutes plus tard et même scénario: penalty, et hop le ballon au gardien…..Qui a dit que les footballeurs étaient des bourrins et des arriérés mentaux… A partir de cet instant le jeu a perdu de son intensité sauf que Didier, à quelques minutes de la fin, a le ballon de la victoire mais son tir lobé des 30 mètres vient mourir au pied du poteau. L'arbitre libère les acteurs sur un bon match nul. Les écureuils, satisfaits, s’en retournent à leurs occupations en faisant la chenille..

Bravo aux deux équipes pour leur comportement et leur fair-play.

Commentaires

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 1 Dirigeant
  • 2 Entraîneurs
  • 16 Joueurs
  • 3 Supporters